CES AIDES QUI TUENT L'EMPLOI

Les banques centrales du monde entier ont pris des mesures pour soutenir l’économie et injecter des liquidités pour le financement des banques, des marchés financiers, des entreprises et des ménages
L’action des banques centrales était donc nécessaire pour aider l’économie à survivre au Covid-19 et éviter le désastre.
Les banques centrales soutiennent aussi les dépenses des gouvernements qui utilisent ces fonds pour aider les citoyens, c’était indispensable.
Pourtant, on peut constater un dérapage des états qui distribuent de plus en plus ces fonds à des fins électorales.
Ces aides confortables relèguent bon nombre de personnes à se satisfaire de subside et ne répondent plus aux offres d’emploi.
Les entrepreneurs et industriels de plusieurs pays se lamentent de devoir fermer des lignes de fabrication, de ne pouvoir entreprendre par manque de main d’œuvre.

En France, pays de la baguette de pain, il est cocasse de constater que la première chose que l’on vous demande quand vous arrivez chez pôle emploi est : ʺ avez-vous une formation de boulanger ?ʺ
Au Canada, le Premier ministre vient de déclencher des élections pour fin septembre, car sa générosité avec l’argent public lui donne des ailes.
Mais on entend bon nombre de voix s’élever contre le coût que va générer cette abondance monétaire.
Les populations sont effrayées à l’idée des impôts qu’elles pensent devoir à assumer pour rembourser la dette engagée par leurs dirigeants.
On peut penser que la réalité ne sera pas si sombre.
Le covid-19 une fois que les subventions trop généreuses s’arrêteront, les employés reviendront au travail et l’économie d’après pandémie ressemblera sûrement à une économie d’après-guerre, ce qui rééquilibrera les caisses des états.
Bien sûr, tout cela n’est pas écrit dans le marbre et il y a bien d’autres éléments à mettre en perspective.
Il est clair que cette crise sanitaire venue de Chine changera pour toujours nos habitudes de travail qui seront partagées entre télétravail et présentiel.

Jean-Claude Sensemat, Gestion-Geneen.com
Montréal, 15 août 2021