LA BOURSE EN TEMPS DE GUERRE

Le déclenchement de la guerre de la Russie en Ukraine par Vladimir Poutine a changé les données économiques de la planète et a soumis les marchés boursiers à des risques imprévus qui ont accentué les inquiétudes, érodé la confiance et attisé la volatilité des marchés.
Il est à craindre que le conflit s’éternise ceci ayant pour conséquence des tensions géopolitiques à un niveau élevé qui vont déranger l’activité économique.

Certains analystes affirment que ʺ les chaînes d’approvisionnement mondiales, en particulier celles du secteur de l’énergie, devront être reconfigurées, et la croissance sera probablement entravée sur le plan structurel. ʺ
D’autre part, on peut lire : ʺ durant les périodes de volatilité accrue, les investisseurs qui conservent leurs placements et gardent le cap sur le long terme tout en misant sur les titres de grande qualité peuvent obtenir de meilleurs rendements totaux et atténuer les effets des chocs géopolitiques. ʺ
Il est heureux de constater que les gouvernements ont réagi en imposant de nombreuses sanctions financières contre plusieurs banques et institutions financières russe, mais aussi à des personnages de l’entourage de Vladimir Poutine.
Face à l’inflation élevée, le resserrement de la politique monétaire, et le ralentissement de la croissance économique, les investisseurs devront conserver les titres à long terme de sociétés de grande qualité comme l’expliquent les partenaires financiers de Gestion Geneen Inc. : ʺ nous continuons de recommander des portefeuilles composés d’actions de grande qualité de sociétés qui présentent des avantages concurrentiels durables, des flux de trésorerie robustes, des bilans sains et une exposition aux tendances de croissance à long terme.ʺ


Jean-Claude Sensemat, Gestion-Geneen.com
Montréal, 07 avril 2022