LE BITCOIN BIENTÔT INTERDIT ?

Après la Chine, l’Inde envisage d’interdire les monnaies cryptées comme le bitcoin.
Les médias indiens évoquent un projet de loi pour bannir dans le pays l’usage des cryptomonnaies privées et en créer une sous le contrôle de la Banque centrale.
Le Premier ministre indien Narendra Modi a appelé à la coopération internationale pour garantir que les cryptomonnaies comme le bitcoin ne «finissent pas entre de mauvaises mains».
La Chine a franchi le pas en septembre de l’interdiction de toutes les activités commerciales liées aux monnaies digitales privées sur son territoire ainsi que pour toutes les entreprises installées en Chine, nationales ou étrangères.
L’autorité de supervision financière suédoise et l’agence suédoise de protection de l’environnement veulent l’interdire à l’échelle de l’Union Européenne.

La Commission européenne propose plutôt de réguler les cryptomonnaies.
Voici les pays dans lesquels le Bitcoin est interdit :
Afghanistan – Pakistan – Algérie – Bolivie – Bangladesh - La République de Macédoine – Arabie Saoudite – Vanuatu – Vietnam.
Outre les pays où le BTC est interdit, il existe également des pays où le bitcoin est quelque peu restreint et ne peut être ni échangé ni utilisé pour le paiement. Dans de tels États, les banques et autres fournisseurs de services financiers ne sont pas autorisés à traiter avec des bourses et des sociétés de cryptomonnaies, et dans des cas plus extrêmes, ces pays ont même interdit les échanges cryptos (etc. en Chine) :
Chine – Inde – Équateur – Indonésie – Maroc – Zambie – Népal – Egypte - Samoa Américaines – Qatar.
Le Bitcoin est un désastre écologique. Le minage du bitcoin qui certifie chaque transaction est une activité qui demande énormément d'énergie, donc très polluante, et vu l'activité du bitcoin ces dernières années, le minage a eu un impact écologique considérable sur la planète.
Le Bitcoin n’étant adossé à aucune valeur tangible, il flotte au gré de la spéculation, il est un danger pour les spéculateurs.
Bon nombre d’investiseurs se tourne vers les métaux précieux car il est clair que l’or est une valeur refuge éternelle, légale qui sécurise l’épargne des détenteurs comme l’expliquent les partenaires de GoldSecur.


Jean-Claude Sensemat, Gestion-Geneen.com
Montréal, 29 novembre 2021